Conducteur de mobylette : devenez motard !

Après avoir profité pleinement de votre mobylette pendant un certain temps, vous avez décidé de vous en séparer au profit de la moto de vos rêves. Notez cependant que cette dernière n’est pas comme le cyclomoteur qui, lui, n’exige pas de permis de conduire. Peu importe vos motivations, pour devenir motard, vous êtes tenu par la loi de passer le permis qui correspond à la catégorie de l’engin que vous souhaitez conduire.

Passez votre Code de la route moto en ligne

Le permis moto a fait l’objet d’une réforme le 1er mars 2020. Depuis cela, les aspirants motocyclistes sont contraints de réussir un examen théorique particulier pour pouvoir se présenter à l’examen plateau du permis moto ciblé. On parle en l’occurrence de l’ETM (Épreuve théorique moto), autrement appelé Code moto. À la différence de l’ETG (Épreuve théorique générale) ou Code auto, il gravite autour de la pratique des deux roues, sans pour autant faire une concession sur le Code de la route.

Pour optimiser vos chances de décrocher votre Code de la route moto du premier coup, il apparaît plus opportun de miser sur l’apprentissage en ligne. Vous pourrez ensuite le passer en candidat libre. La formation s’effectue exclusivement sur une plateforme online dédiée proposée par une moto-école agréée. Pour y accéder, vous devez bien sûr vous inscrire à l’établissement de votre choix qui la propose.

Le module d’apprentissage donne accès à des milliers de questions portant sur les thématiques du Code moto, conformes à l’examen 2022, ainsi qu’à une multitude de séries d’examens blancs. Les corrections qu’il propose sont commentées et animées par des motards expérimentés. De plus, la plateforme offre à ses utilisateurs la possibilité de suivre leur progression jour après jour. Pour gagner en sérénité et booster votre niveau de confiance, pensez à vous entraîner autant de fois que possible. Au terme de chaque entraînement, soumettez-vous à une épreuve blanche.

Apprendre le Code moto en ligne, c’est choisir la flexibilité et la liberté. Vous apprenez à votre propre rythme et en toute autonomie. Ainsi, vous devenez maître de votre apprentissage. Où que vous soyez, vous accédez quand vous voulez à la plateforme depuis n’importe quel appareil connecté. Vous profitez d’une pédagogie qualitative, voire personnalisée. L’autre atout de l’apprentissage online est qu’il est relativement moins onéreux.

Quelle moto pourrez-vous conduire avec ce Code ?

Cela dépend en principe du type de permis moto obtenu. Le permis A1 ou permis 125 autorise son titulaire à conduire une moto légère dont la cylindrée est égale ou inférieure à 125 cm³. Le permis A2 donne quant à lui droit à la conduite d’un deux-roues de puissance intermédiaire. Il s’agit d’une moto équipée d’un moteur qui développe 47,7 ch et dont le rapport poids/puissance maximal est 0,2 kW/kg.

Pour ce qui est du permis A, tous ceux qui l’ont obtenu peuvent rouler avec n’importe quelle moto, sans restriction de puissance.

Les épreuves pratiques du permis moto

Après avoir décroché votre Code moto et vous être entraîné sérieusement à la conduite, votre prochain objectif consiste à réussir l’examen pratique du permis moto convoité qui se scinde en deux parties.

La première est connue sous le nom d’épreuve plateau et dure en général une quinzaine de minutes. Lors de celle-ci, l’examinateur vérifie si vous maîtrisez parfaitement ou non votre moto hors circulation. L’épreuve plateau consiste en un parcours balisé à effectuer d’une seule traite et durant lequel vous devez enchaîner plusieurs manœuvres de base dans le respect de la limite du plateau :

  • déplacement du véhicule sans l’aide du moteur,
  • conduite à allure lente sans passager,
  • parcours à allure normale, puis freinage d’urgence,
  • conduite à allure lente avec passager,
  • parcours à allure normale avec évitement.

Vous disposez d’un total de deux essais à l’exception de l’épreuve durant laquelle vous poussez manuellement la moto.

Code de la route moto en ligne

Quant à la seconde, celle-ci n’est autre que l’examen de circulation qui se déroule sur un parcours improvisé mêlant généralement conduite en agglomération et conduite sur autoroute ou sur les routes de montagnes. Sa durée est fixée officiellement à 40 minutes.

Tout au long de l’épreuve, vous devrez suivre à la lettre les directives de votre examinateur grâce à l’oreillette que vous devez porter dans votre casque. Ce dernier vous les communique en temps réel par radio et vous suit en voiture. Il doit pouvoir voir si vous êtes en mesure de vous insérer en toute sécurité dans la circulation et de vous positionner correctement sur la chaussée. Vous devez surtout rester très attentif aux instructions de l’inspecteur puisque certaines d’entre elles sont des pièges.

Les erreurs suivantes sont à éviter absolument durant l’épreuve de circulation du permis auto puisqu’elles sont éliminatoires :

  • non-respect des priorités,
  • dépassement ou chevauchement d’une ligne continue,
  • circulation en sens interdit,
  • non-respect des limitations de vitesse,
  • non-respect du feu rouge,
  • non-respect du panneau de STOP.

Tous les aspirants motards qui sont parvenus à décrocher leur permis moto ne reçoivent ce précieux sésame qu’après la validation de la procédure par les services de l’ANTS. Le délai peut dans ce cas être relativement long. En moyenne, vous devez patienter 3 semaines avant de mettre la main sur votre permis A, A1 ou A2. Ce délai pourrait s’allonger dans certains cas.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.